• Français
  • Newsletter

Portrait de M. Alfieri Maserati, parrain de Saint-Jean-Cap-Ferrat Légendes

Portrait de M. Alfieri Maserati

Parrain de Saint-Jean-Cap-Ferrat Légendes

Portrait de M. Alfieri Maserati, parrain de l'événement Saint-Jean-Cap-Ferrat Légendes au coté de Marc Gallon, organisateur de Saint-Jean-Cap-Ferrat Légendes

A quelques jours de la manifestation Saint-Jean-Cap-Ferrat Légendes 2015, M. Alfieri Maserati et M. Marc Gallon, organisateur de l’événement, se sont réunis pour discuter du déroulement de la conférence du vendredi 25 à la Médiathèque de Saint-Jean-Cap-Ferrat, « L’œuvre des Frères Maserati ».

De 1881 à 1898, sept frères naissent à Voghera, dans la province de Pavie : Carlo, Bindo, Alfieri qui meurt à l’âge d’un an, et son nom est donné au prochain, le futur fondateur de la Maserati (I), Mario, Ettore et Ernesto. A l’exception de Mario, tous se consacreront à la mécanique. En décembre 1914, alors que l’Italie n’est pas encore entrée dans la guerre, Alfieri Maserati (I) se met à son compte en compagnie d’Ettore et d’Ernesto. Les frères Maserati brillent incontestablement par leurs talents d’ingénieurs et au lendemain du conflit mondial, ils construisent une voiture avec un moteur d’aviation profondément modifié qu’ils appellent  IF. Ils obtiennent une série exceptionnelle de victoires.  La première voiture totalement conçue par les frères apparaît en 1926 et porte le nom Maserati, c’est la Tipo 26. Sur le radiateur, figure le logo, le Trident dessiné par le frère Mario – peintre et sculpteur- de la nouvelle marque. Alfieri Maserati (II) est le fils d’Ernesto Maserati. Ce dernier, après la mort prématurée de son frère Alfieri (I) en 1932, a repris l’affaire avec ses frères Bindo et Ettore.  On lui doit la création des toutes les Maserati de 1932 à 1947 et à partir de 1948 de toutes les OSCA (Officine Specializzate Costruzione Automobili) Fratelli Maserati. Il est le premier en Europe, au printemps 1932, à appliquer avec succès les freins hydrauliques aux voitures de course. Mercedes, Alfa Romeo et Bugatti suivront deux ans plus tard.

Les frères Maserati brillent incontestablement par leurs talents d’ingénieurs.

Son diplôme d’ingénieur mécanique en poche, Alfieri Maserati (II) passe un an aux Etats-Unis en 1962, pour étudier les technologies avancées. A son retour en Italie, il travaille dans le secteur de la recherche nucléaire et publie plusieurs ouvrages. C’est en 1970 qu’il fait son apparition dans le milieu automobile en tant que consultant. Puis, en 1975, il démarre une activité de production de composants automobiles.

Depuis de nombreuses années, Alfieri se consacre à l’histoire de sa famille pour valoriser les grandes réalisations des frères Maserati aussi bien dans le domaine de la technique que de la compétition automobile. L’histoire Maserati commence dès la période des pionniers par le moteur à explosion pour motocycles – moult fois victorieux – que l’on doit dès la fin des années 1800 à son oncle Carlo, jusqu’à l’aventure de l’OSCA Fratelli Maserati. Dans le « Museo del Patrimonio Industriale di Bologna » il monte un grand événement international en 2007 pour commémorer le 60ème anniversaire de la fondation OSCA. En 2014, il organise, à la Faculté d’Ingénierie de Bologne, un symposium pour célébrer le Centenaire Maserati auquel participent 400 personnes venues du monde entier, en exposant 7 Maserati de Grand Prix des années 1920’s, ‘30 et ‘40 et l’extraordinaire OSCA Record de 1955, qui est aujourd’hui à Mulhouse.

Depuis de nombreuses années, Alfieri se consacre à l’histoire de sa famille pour valoriser les grandes réalisations des frères Maserati aussi bien dans le domaine de la technique que de la compétition automobile.

Alfieri Maserati a été président de la Commission Culture de l’ASI (Automotoclub Storico Italiano) et membre des Commissions Technique et Culture de la FIVA. Depuis quelques mois, il dédie tout son temps à un ouvrage approfondi, qui lui tient à coeur, sur l’œuvre des frères Maserati.

Télécharger le communiqué

Edition 2015

Photos 2015

Vidéo 2015